Avis lecture, Contemporain

Tropique de la violence – Natacha APPANAH

Tropique de la violence

Présentation :

«Ne t’endors pas, ne te repose pas, ne ferme pas les yeux, ce n’est pas terminé. Ils te cherchent. Tu entends ce bruit, on dirait le roulement des barriques vides, on dirait le tonnerre en janvier mais tu te trompes si tu crois que c’est ça. Écoute mon pays qui gronde, écoute la colère qui rampe et qui rappe jusqu’à nous. Tu entends cette musique, tu sens la braise contre ton visage balafré? Ils viennent pour toi.»

« Tropique de la violence » est une plongée dans l’enfer d’une jeunesse livrée à elle-même sur l’île française de Mayotte, dans l’océan Indien. Dans ce pays magnifique, sauvage et au bord du chaos, cinq destins vont se croiser et nous révéler la violence de leur quotidien.

Mon avis :

Ce livre m’a été offert pour Noël, après que j’en ai parlé lors d’un passage en librairie comme j’en avais entendu parlé au moment de la rentrée littéraire de septembre.

Ce livre nous emmène à Mayotte, dont on sait la situation difficile. « On est en France, quand même », mais tellement loin du fonctionnement de la métropole, et avec des préoccupations qui font penser que nous sommes en territoire oublié.

On va suivre ici les récits de cinq personnages qui vivent sur l’île, au plus près de sa violence, chacun avec une place différente auprès d’elle. L’ensemble tourne globalement autour du personnage de Moïse, abandonné par sa mère lorsqu’il était bébé et qui a été recueilli et adopté par une femme blanche installée à Mayotte. Au moment de l’adolescence, il va se poser des questions sur son histoire. Mais un évènement dramatique va le faire revenir sur ce qu’il a pu penser et toucher au plus près à la violence de Gaza, un ghetto de l’île. Drogue, violence, sexe, meurtres… c’est un panel bien sombre et triste que nous touchons du doigt. Les questions de l’adolescence, de l’identité, sont aussi abordées.

J’ai beaucoup aimé cette lecture, assez sombre et dure dans son contenu, qui fait prendre conscience de situations qui nous sont bien éloignées, et dont on n’entend pas assez parlé, alors même que cela se déroule en territoire français, même si c’est au plein coeur de l’océan Indien.

mayotte

Si le sujet vous intéresse, foncez.

Avis lecture, Contemporain

Les quatre saisons de l’été – Grégoire Delacourt

couv48515583Présentation :

Lors de l’été 1999, au Touquet, quatre couples d’âges divers se croisent furtivement sur la plage, parmi les touristes. Adolescents, trentenaires, quinquagénaires ou septuagénaires, ces amoureux se renvoient différentes images du couple, s’influencent, s’envient, s’inspirent, etc.

Mon avis :

De l’auteur, je n’avais lu jusque là que La liste de mes envies. Lecture que j’avais apprécié, mais qui ne me laisse finalement pas un grand souvenir. Quand je suis passée devant ce livre-ci, je me suis souvenu avoir vu plusieurs avis très positifs ; puis il était court, donc sans grande incidence sur ma PAL que je n’arrive pas à faire descendre (en partie parce qu’elle est engorgée de livres qui ne me font plus envie…). C’était l’occasion.

En effet, il n’est pas resté longtemps à attendre puisque je l’ai lu samedi, en une demi-journée. Et en plus, avec un avis très positif, ce qui ne gâche rien.

Je me suis retrouvée non pas directement dans un personnage complètement, mais dans beaucoup d’aspects d’un, puis d’un autre, et d’un troisième. Bref, je les ai tous plus ou moins compris, et j’ai ressentie une grande empathie pour tous, avec leurs visio-ns de l’amour différentes, leur expérience sur le sujet, les difficultés qu’ils rencontrent, les bonheurs qu’ils retirent…

Le lien entre les quatre est subtile ; cela aussi m’a bien plu.

L’écriture, elle, m’a beaucoup touchée. C’est très délicat, très bien écrit, poétique sans être trop fleuri… Ca m’a rendu la lecture très agréable.

J’ai beaucoup aimé ce court roman et le conseille en cette fin d’été qui s’approche.

le-touquet-piscine-touquet-herve-tavernier-calais-blog

Avis lecture, Contemporain, Romance

La vie est facile, ne t’inquiète pas – Agnès Martin-Lugand

couv50125474 Présentation :

Depuis un an que Diane est rentrée d’Irlande, elle a tourné la page sur son histoire tumultueuse avec Edward, bien décidée à reconstruire sa vie à Paris. Avec l’aide de Félix, elle s’est lancée à corps perdu dans la reprise en main de son café littéraire.

Mon avis :

logo-coup-de-coeur1869nor

J’avais adoré le premier tome des aventures de Diane en Irlande. Et bien, j’ai encore plus aimé cette suite, qui m’a vraiment remuée à plusieurs reprise.

J’ai adoré retrouvé les personnages que nous avons déjà rencontré auparavant. Diane qui se reprend en main, Félix qui est toujours aussi déluré, leur café littéraire…. Bien qu’il ne soit pas facile de se reconstruire, Diane y met du coeur et s’en sort bien. Mais tout ne peut pas rester facile, évidemment. Elle va être confrontée à de nouveaux sentiments ; à d’anciens aussi.

Je ne peux pas en dire beaucoup plus sur un livre qui ne fait pas beaucoup de page, comme celui-ci, au risque d’en dire trop. Mais je le conseille à 200%, avec une petite boîte de mouchoirs non loin ^^.

Je vais me procurer au plus tôt les autres livres de l’auteure, dont j’adore l’écriture, en simplicité mais tellement juste, tellement touchante. N’hésitez pas une seconde !!