Avis lecture, Thrillers et policiers

Une autre vie – S. J. Watson [Chronique]

Une autre vie SJ Watson

Présentation :

Femme au foyer, Julia mène une vie bien rangée à Londres avec son mari et son fils. Lorsqu’elle apprend la mort de sa jeune sœur, Kate, victime d’une agression à Paris, près du canal de l’Ourcq, elle est sous le choc. Les deux sœurs, dont les relations n’ont jamais été faciles, s’étaient perdues de vue. Ne parvenant pas à faire son deuil, Julia décide d’aller à Paris afin d’en savoir plus sur la vie que menait Kate. Là, elle apprend que cette dernière fréquentait assidûment les sites de rencontre en ligne. Le doute s’insinue alors dans son esprit : et si la mort de sa sœur n’était pas due à une simple agression mais à une mauvaise rencontre ? Ne pouvant se débarrasser de cette idée obsédante, Julia décide de se faire passer pour Kate sur le site Internet d’escorts que celle-ci utilisait.

Mais, à l’âge des bilans, des remises en question, des ambitions laissées derrière elle, Julia ne réalise pas qu’elle est en train de jouer un jeu dangereux à double titre. Si elle a en effet raison sur les circonstances de la mort de sa sœur, elle prend tous les risques. Et en goûtant à une autre vie, plus excitante, que va-t-il rester de la sienne ?

Mon avis :

J’ai acheté ce livre car j’avais bien aimé Avant d’aller dormir du même auteur. Je n’avais pas spécialement entendu parler de ce roman-ci mais le résumé m’a convaincue.

J’ai donc commencé cette lecture un peu avant le challenge Le temps d’un très grand weekend. Challenge qui m’a permis de terminer ce roman.

Julia a perdu sa soeur, qui s’est faite assassiner. Très marquée par cette disparition, elle va chercher par tous les moyens à faire le clair sur cette affaire. Pour ce faire, elle s’inscrit sur les sites de rencontres en ligne que semblait fréquenter sa soeur, dans l’espoir de tomber sur le meurtrier. Mais essayer de le démasquer va amener Julia de plus en plus loin dans son personnage et la faire se confronter à des risques qui n’étaient pas prévus au départ.

J’ai trouvé le sujet intéressant, mais j’ai eu du mal à m’attacher aux personnages, y compris Julia que l’on suit tout du long pourtant. Je comprends bien sa quête et son attrait naissant pour la discussion, mais je ne suis pas parvenue totalement à me mettre à sa place. Aussi, je ne me suis pas posée autant de questions que je l’aurais souhaité sur le dénouement de cette histoire. Par contre, d’autres éléments m’ont semblé trop peu développés, pas assez approfondis. Cela a dû jouer sur mon manque d’intérêt poussé pour l’histoire. J’ai deviné par ailleurs quelques évènements à l’avance, sans pour autant m’attendre totalement à la fin. Celle ci ne m’a pas déplu, même si je n’arrive pas totalement à me faire une idée précise sur la cohérence ou non de certains points.

C’était une bonne lecture dans l’ensemble, bien qu’elle ne m’ait pas transcendée. J’ai aimé l’approche psychologique mais ne l’ai pas trouvé suffisante à mon goût. Quelques manques sont perceptibles mais sans qu’il y ait de grosses lacunes dans ce roman, selon moi. Rien qui ne m’ait fait souffler ou lâcher ma lecture. J’avais bien envie de connaître le fin mot de cette histoire et le dénouement du parcours de Julia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *